Voir la galerie

18 Mai > 09 Juin

La Salle Blanche – Acte I

Diane Guyot de Saint Michel

Art-cade Galerie des Bains Douches de la Plaine,
Marseille

« La Salle Blanche – acte I » de Diane Guyot de Saint Michel en résidence à l’Hôpital Européen et à la Salle Blanche, dans le cadre des Ateliers Quel Amour !

Dans l’œuvre de Diane Guyot de Saint Michel, la négociation n’est pas un préambule, elle constitue le centre d’une production qui s’appuie sur la parole. Aussi, dans une part importante de son travail, l’artiste tente-t-elle de convaincre des personnes extérieures au champ de l’art de l’accompagner activement dans la réalisation de ses pièces. Qu’il s’agisse de photographies, d’installations, d’éditions, de vidéos ou de performances, le socle de son travail s’élabore sur le partage du savoir et la co-construction. C’est dans le déplacement et la mise en commun qu’opère l’artiste, se rendant étrangère, comme le sont les personnes qu’elle invite, qu’elle tente de dessiner un territoire d’entente producteur de sens. En cela, et en bien d’autres aspects, l’œuvre de Diane Guyot Saint-Michel est un positionnement, une parole impliquée, consciente du monde qui l’entoure, et qui donne à voir des formes pensées et généreuses.

Guillaume Mansart co-directeur, responsable artistique de Documents d’Artistes PACA 

« Je fonctionne au désir, à l’excitation. Le projet naîtra de ma rencontre avec LSB et l’Hôpital Européen, de la gestation et d’un accouchement dont je ne peux encore m’avancer s’il sera douloureux ou pas. D’expérience, ça l’est toujours un peu.

Si je prétends à une résidence artistique au sein d’une entreprise, c’est que LaSalleBlanche m’a tapé dans l’œil : producteur d’espaces aseptisés, de salles blanches et stériles, faites de matériaux modulaires et adaptables à toutes architectures existantes.

Et je pense bien sûr au white cube, à cet espace dont on n’échappe pas, qu’on soit dedans ou dehors du décor.

J’expose dans les aérogares, les stades, les stations de métro, j’ai une tendresse particulière pour les lieux qui nous rassemblent malgré nous. Je passe des heures à la CPAM, à la CAF, dans les zones de transit, pour dessiner dans ces espaces normés, ensemble des modules d’un grand système.

Y a-t-il un espace plus public que l’hôpital ?

Peut-être, mais celui-ci en tous cas, on y fait tous un saut. »

Diane Guyot de Saint Michel.

Partenaires

En partenariat avec MP2018, Mécènes du Sud, Art-Cade, LSB La salle blanche et l’Hôpital européen.

Vous aimerez aussi...